En cette douzième catéchèse il est question du mystère du Verbe de Dieu, Créateur et Rédempteur du genre humain. De l’état de justice originelle nous passons, avec le péché d’Adam, à l’état de nature déchue. La pédagogie divine qui vient à notre secours se déploie alors dans l’histoire Sainte. Du prologue de Saint Jean à la parabole des vignerons homicides, le Verbe Incarné apparaît comme la porte du salut. Nous venons de Dieu et nous retournons à Dieu par le Fils qui vient par sa grâce faire de nous les fils adoptifs du Père dans l’Esprit Saint.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.