Avec la fête de Notre Dame du Rosaire le 7 octobre, ce mois est, dans la tradition de l’Eglise, le mois du Rosaire. C’est une occasion de redécouvrir la puissance de la prière du chapelet. Dans sa simplicité cette prière est pour certain trop répétitive. C’est oublier que les répétitions des Pater et des Ave n’est que le support de la contemplation des mystères de la vie du Seigneur. Méditer le chapelet c’est voir à travers les yeux de la Bienheureuse Vierge Marie les mystères de la vie du Seigneur et entrer dans une plus profonde communion avec Lui. Avec Elle nous suivons le Seigneur de son enfance jusqu’à la gloire de son Ascension. Avec elle nous accédons au Ciel pour assister à son couronnement. Que ce mois du Rosaire soit l’occasion pour chacun de découvrir ou redécouvrir les bienfaits de cette prière.

Frontispice de la Basilique ND du Rosaire aux Sanctuaires ND de Lourdes

Cette prière est également une prière d’intercession puissante. Nous demandons, mystère après mystère, les grâces nécessaires pour parvenir à une plus profonde connaissance de la vie du Seigneur. Nous ne demandons pas seulement cela pour nous mais pour l’ensemble de l’Eglise. Prier le chapelet c’est donc se tenir près de la Mère de l’Eglise et porter avec Elle le soucis de la conversion, libre et féconde, du monde et des pécheurs.

Ecouter l’homélie en la fête de ND du Rosaire :

Chapelet hebdomadaire

Mercredi 6 octobre 2021 ; Mystères Joyeux de la vie du Seigneur :

Mercredi 13 octobre 2021 ; Mystères Lumineux de la vie du Seigneur :

Méditation du Magnificat

Jean JOUVENET, La Visitation, 1709, Cathédrale ND de Paris

Première semaine, l’action de grâce de la Sainte Vierge :

Deuxième semaine, La force du Puissant :